Picardie < Baie de Somme < Techniques de la mosaïque

 

 

LES TECHNIQUES DE LA MOSAÏQUE

 

Le soin apporté à la conception graphique est primordial et guide l'exécution future de la mosaïque. Le choix des matériaux varie en fonction de la création choisie : grès cérame, pâte de verre, émaux de Briare, porcelaine brisée pour la mosaïque décorative ; tandis que pour la mosaïque contemporaine ce sont les galets, le marbre, l'ardoise naturelle, le bois flotté....

 

Mosaïque décorative

Pince de mosaïque "Zag-Zag", émaux de Briare, grès cérame et miroir
Pince "Zag-Zag" et émaux de Briare

Miroir de mosaïque, guéridon, plateau de service et autres jardinières de fleurs sont autant d'objets à recouvrir de couleurs chatoyantes. L'attention portée à la coupe et à la pose des tesselles soulignera le dynamisme des motifs de la mosaïque. Ce travail est rendu possible grâce à l'utilisation d'outils appropriés : pince japonaise et pince mosaïque "Zag-Zag".

 

 

Mosaïque contemporaine

Marteline et tranchet pour tailler en tesselles le marbre et le granit
Marteline et tranchet

 

La mosaïque contemporaine, quant à elle, nécessite un support résistant tel que le contreplaqué marin sur lequel est fixé un grillage d'accroche pour le mortier utilisé dans la pose des tesselles. Le tranchet et la marteline sont les outils indispensables pour découper marbres et granits.

La méthode indirect permet de réaliser une petite dalle, quelle que soit la mosaïque choisie. Elle concerne aussi bien des numéros de rue, que des dalles décoratives pour terrasses et jardins.